Back to top

par Thibaut & Loïc

400 000 signatures contre l’huile de palme

Parlons peu, parlons orangs-outans.

Depuis que je suis gosse, je suis un amoureux des primates, je lisais des livres pour les connaître, regardais des vidéos pour les observer… j’avais même un doudou orang-outan !

Les orangs-outans sont des primates extraordinaires.

Vous saviez que, comme nous les humains, une maman outan est inséparable de son enfant pendant les 5 à 7 premières années de sa vie ?

Ce n’est pas très étonnant quand on sait que ce magnifique primate partage 97% de notre ADN ! Un jour, je suis tombé sur cette vidéo :

Et elle m’a terriblement choqué. J’ai voulu comprendre pourquoi nos plus proches cousins devaient se battre contre des bulldozers.

La réponse tenait en 3 mots : huile de palme.

Ultra rentable, pratique, elle est partout dans notre quotidien : gel douche, biscuits, maquillage, plats préparés, céréales et même dans certains bouillons.

Face au scandale des espèces menacées et des paysans expropriés de leurs terres, les industriels ont trouvé la parade : créer le label RSPO.

Ce label est censé être gage de responsabilité pour l’huile de palme utilisée par certains industriels.

Chanee, le fondateur de l’association Kalaweit qui oeuvre en Indonésie, ne mâche pas ses mots concernant ce label : « Le label RSPO est une anarque »

Depuis 22 ans, il se bat en Indonésie pour freiner la déforestation. Mais son combat est dur : seul l’argent peut freiner l’appétit croissant des bulldozers.

Pour sauver la forêt, Kalaweit rachète des hectares de forêt tropicale pour les transformer en réserves naturelles. Des milliers d’activistes se bougent à ses côtés.

D’abord sur le terrain, mais aussi en France. C’est le cas de Johan qui, depuis 3 ans maintenant, lance des pétitions contre les marques qui utilisent de l’huile de palme.

À 17 ans, il lance sa première pétition contre Lu. Elle rassemble aujourd’hui un peu plus de 230 000 signatures !

N’hésitez pas à aller jeter un oeil à son blog également, c’est une mine d’or d’informations !

Une newsletter pour partir en guerre contre les marques irresponsables

Post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *